Bacillus Thuringiensis et Pyrale du buis, que faire ou ne pas faire…

Bacillus Thuringiensis et Phytolicense

Sur beaucoup de site et dans beaucoup d’article de presse, on nous parle de cette fameuse pyrale du buis...On nous propose des solutions, notamment et surtout du Bt (Bacillus Thuringiensis). C’est bien beau…
Mais c’est sans compter la fameuse…

Phytolicense

En effet, vous le savez ou pas mais en Europe et plus particulièrement en Belgique (depuis le 25 novembre 2015) il faut détenir une phytolicense pour utiliser et distribuer des produits phytopharmaceutiques.  Ces dernier représentent l’ensemble des produits destinés à soigner les plantes et les grandes cultures en général (pesticides et biocides). Ce sont donc un bon nombre de produits toxiques et dangereux pour l’homme et l’environnement.

Beaucoup de buis à traiter

Qu’est ce qu’un produit à base de Bacillus Thurigiensis (Bt)

C’est une solution bio ou en tout cas utilisable en agriculture biologique. Il s’agit de bactéries proposé généralement sous forme de poudre à diluer dans une certaine quantité d’eau et à pulvériser. Il existe différentes marques sur le marché qui distribuent ce produit mais il reste difficile à trouver même pour les professionnels. Le plus utilisé est le Xentari.

L’utilisation de cette solution n’affecte que les chenilles et pas les autres insectes ni même les oiseaux.

L’utilisation du bacillus thuringiensis, est une des solutions écologique principale proposée pour le soin des buis atteints de pyrales mais cependant son emploi nécessite une phytolicense.

Il n’est donc pas disponible pour le particulier en Belgique. Le quidam est donc désarçonné devant cette attaque massive de chenilles envahisseuses, la phytolicense n’étant proposée que pour les professionnel (agriculteurs, entreprise de jardins et jardiniers indépendants). Si vous êtes professionnel et que vous ne possédez pas votre phytolicense : Vous trouverez plus d’infos ici.

Quelles sont donc les solutions proposées au particulier ?

Pour l’instant aucune il me semble car la majorité des solutions du commerce concerne soit des produits à large spectre (les dérivés de la pyrethrine qui sont un insecticide bio mais bien puissant et qui agit sur de nombreuses espèces) soit des solutions préventives et relativement inefficace dans ce cas…

Il vous reste donc la possibilité de commander une solution à base du Bt (bacillus thurigiensis) en vous le faisant  livrer dans les trois jours en espérant qu’il ne soit trop tard !!

Le lien direct pour acheter ce produit est ici :

Les périodes d’applications idéales  peuvent varier en fonctions de votre localisation. Pour vous aider référez vous aux méthodes préventives. En générale l’invasion des chenilles se produit dès le 1er avril, une deuxième invasion à partir du 1er juillet et surveiller jusqu’en septembre.

Bon courage !!

Retour vers l’acceuil

Pulvérisation de bacillus thuringiensis par avion

2 réflexions au sujet de « Bacillus Thuringiensis et Pyrale du buis, que faire ou ne pas faire… »

  1. j’ai remarqué que le moineau réapparu cette année dans nos jardins est très friand de chenille de pyrale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.